L’EMS pour pallier aux déséquilibres musculaires chez le sportif

Qu’est-ce qu’un déséquilibre musculaire ?

Le déséquilibre musculaire est le résultat d’un travail plus prononcé sur un seul muscle (ou un groupe musculaire) au détriment d’un autre. Ce déséquilibre engendre alors de mauvaises postures et peut amener à la sur-sollicitation de certaines articulations, en découlent souvent des souffrances, des pertes de performances voir des blessures.

Cas fréquents chez les sportifs

  • Les tennismen

Les meilleurs joueurs de tennis sont capables d’envoyer leurs balles à plus de 200km/h, une telle puissance de frappe combinée à la répétition des mouvements engendrent à long terme un réel déséquilibre musculaire. Le tennis est un sport asymétrique par excellence : flexions et extensions d’un même groupe de muscle, revers puis coup droit, rotation de la colonne vertébrale… En continuant de développer une épaule et un bras au détriment de l’autre, le corps de ces athlètes tend à se déstabiliser et engendre des douleurs et des perte de performances.

  • Les footballeurs

Les footballeurs sont nombreux à souffrir de pubalgie. il s’agit d’une d’une affection douloureuse du pubis et des muscles voisins. Les personnes souffrantes de pubalgie ressentent des douleurs abdominales et au niveau des adducteurs. Cela s’explique par un déséquilibre musculaire : la force de frappe du footballeur va créer un des micro-traumatismes à répétition sur les zones musculaires impliquées : les abdominaux, adducteurs et le psoas. Mais alors pourquoi parle-t-on du pubis ? Et bien parce que cette zone est le carrefour entre les adducteurs et la sangle abdominale durant l’appui monopodal (sur un seul pied). Le déséquilibre entre les adducteurs et les obliques va donc accentuer le cisaillement au niveau du pubis. La pubalgie (les déséquilibres en étant la source) devient très handicapante pour les footballeurs.

  • Sprint & Sauts

Les déséquilibres pouvant nuire à la performance des sports de sprint et de saut sont souvent situés au niveau des quadriceps. Plus exactement sur le VMO (Vaste Interne Oblique) qui traverse le genou et aide au bon fonctionnement de la rotule. La musculation bien exécutée renforce les articulations et les protège. Si ce muscle intérieur du quadriceps présente alors une faiblesse d’un côté, ce déséquilibre peut être la source de blessures très douloureuse au genou.

Tout comme une multitude d’autres sports, les déséquilibres musculaires sont de réels freins à la progression et au bien-être du sportif.

L’EMS pour le rééquilibre musculaireLa technologie de miha bodytec permet de travailler en simultané les muscles agonistes et antagonistes : Tous les groupes musculaires travaillent en même temps.

  • Le muscle agoniste est celui qui se contracte et permet alors le mouvement (ex : pendant une flexion de l’avant-bras, le biceps est le muscle agoniste).
  • A contrario, le muscle antagoniste est celui qui s’étire lors du mouvement (ex : pendant la flexion de l’avant-bras, ce sera alors le triceps en position de muscle antagoniste).

Par conséquent, c’est le mouvement qui définit quel muscle sera agoniste, et donc contracté. Il est primordial de travailler à la fois les muscles agonistes et antagonistes afin de ne pas créer de déséquilibres musculaires.
Par ailleurs, l’entraînement par EMS permet de recruter 100% de la fibre musculaire afin de ne pas atteindre seulement les muscles en superficie. Le recrutement en profondeur permet alors de rééquilibrer la musculature, sans stress sur les articulations. En effet, beaucoup de faiblesses musculaires sont à la source de blessures au niveau des articulations. Comme expliqué dans notre article L’EMS : Une solution pour éviter la détérioration des articulations, l’EMS n’exerce aucun stress sur les articulations et aide même au renforcement de leur protection.
L’EMS est une méthode très complémentaire pour être intégrée à la préparation physique des sportifs de haut niveau.
L’équipement miha bodytec a d’ailleurs été choisi par le PDG Handball ou encore l’équipe USAM de Nîmes.